Les musiciens du Quatuor de Genève.



Sidonie BOUGAMONT (Violon)
Votre navigateur ne reconnaît pas les images. Passez donc à Firefox Entrée très jeune (14 ans) à la prestigieuse école Yehudi Menuhin à Londres, Sidonie Bougamont y donne ses premiers concerts en soliste, notamment à Buckingham Palace! Elle poursuit ses études de violon aux Etats-Unis (Université de Bloomington, Indiana), puis suit le cycle de perfectionnement du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Elle est lauréate des Concours internationaux Long-Thibaud et Yehudi Menuhin, ce qui lui vaut des invitations à jouer partout en Europe: Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, Wigmore Hall de Londres, festivals de Gstaad, d’Annecy, d’Aldeburgh (Angleterre), festival de Radio-France à Montpellier. Après avoir occupé le poste de violon solo de l’Orchestre philharmonique de Nice, Sidonie Bougamont est actuellement soliste des seconds violons de l’OSR, position qu’elle partage avec François Payet-Labonne.
Elle rejoint le Quatuor de Genève en février 2013.

Emmanuel MOREL (Alto)
Votre navigateur ne reconnaît pas les images. Passez donc à Firefox!Emmanuel Morel débute l'alto à l'âge de sept ans. Il n'en a que douze lorsqu'il décroche sa Médaille d'Or (l'équivalent français du Certificat). Après s'être perfectionné auprès de Serge Collot et Colette Lequien, il entre en 1994 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Dans la classe de Bruno Pasquier et Françoise Gneri, il y obtient un Premier Prix d'alto -Diplôme de Formation Supérieure- mention très bien. En parallèle à sa formation instrumentale, Emmanuel suit également un cursus universitaire, et obtient une Licence en Musicologie.
Formé très tôt au métier d'orchestre, il bénéficie de l'enseignement de musiciens tels que Pierre Boulez, Sir Colin Davis (CNSMDP), Bernard Haitink ou encore Mstislav Rostropovitch (European Union Youth Orchestra). Il est également appelé de nombreuses fois à l'Orchestre de Paris, ainsi qu'à l'Orchestre de l'Opéra de Paris. En 1998, il est engagé à l'Orchestre de la Suisse Romande où il occupe maintenant la fonction de soliste remplaçant.
La musique de chambre occupe également une place prépondérante dans son activité musicale, de la sonate avec piano à l'orchestre de chambre, Emmanuel a été pendant 11 ans l'altiste du Quatuor Florestan
qui est devenu le Quatuor de Genève en 2011.

François PAYET-LABONNE (Violon)
Dès son passage au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, le violoniste François Payet-Labonne fait la part belle à la musique de chambre : c'est en formation «sonate» (classe de Sylvie Gazeau) et «quatuor» (classe de Bruno Pasquier) qu'il y est d'abord lauréat (1990). Un Premier Prix de violon, couronne ses études en 1991; il intègre par la suite la classe de violon solo dirigée par Pierre Doukan. Actif en tant que remplaçant dans divers orchestres européens, il joue sous la direction des plus grands chefs (L. Maazel, C.-M. Giulini). Comme violon solo, il collabore notamment à l'Orchestre Mondial des Jeunes (avec J. Tate, G. Albrecht), et à l'Orchestre National de Lyon dirigé par E. Krivine.
En parallèle à sa carrière de musicien d'orchestre, il partage sa passion de la musique de chambre avec des partenaires comme Hortense Cartier-Bresson, Xavier Gagnepain, Michel Dalberto, Henri Demarquette, Eric Crambes, Michel Dalberto, Alexis Galpérine... Depuis 2001, il est invité chaque année dans le cadre de l'Académie et du Festival des Arcs.
En septembre 2008, il devient chef d'attaque des seconds violons à l'Orchestre de la Suisse Romande, et rejoint le Quatuor Florestan qui est devenu le Quatuor de Genève en 2011.

André WANDERS (Violoncelle)
Votre navigateur ne reconnaît pas les images. Passez donc à Firefox!C'est probablement parce qu'il a eu la chance d'être initié jeune au quatuor à cordes, par le regretté A. Gerecz, qu'André Wanders s'est orienté vers des études musicales. Il les mène aux Conservatoires de Genève (Diplôme de violoncelle en 1983 dans la classe de G. Fallot) et de Zürich (Virtuosité en 1986 chez C. Starck).
Revenu à Genève, il joue fréquemment comme remplaçant à l'Orchestre de la Suisse Romande, y compris lors de grandes tournées internationales en Europe, aux Etats-Unis ou au Japon, et pratique la musique de chambre dans différentes formations. Il se perfectionne auprès de F. Guye, ce qui le conduit à un Second Prix de Virtuosité du Conservatoire de Genève en 1991.
A noter qu'André Wanders a aussi d'autres intérêts, puisqu'il est licencié en biochimie de l'Université de Genève. Il consacre actuellement l'essentiel de son activité musicale à ce qui reste son mode d'expression favori : le quatuor à cordes.
Il fonde ainsi le Quatuor Florestan en 1998, ensemble
qui est devenu le Quatuor de Genève en 2011.


Retour à l'accueil